top of page
  • Photo du rédacteurSyndicat Chrétien des SIG

Les opinions syndicales dans le Grand Angle dérangent

Depuis deux ans, certains rédacteurs et certaines rédactrices des pages Opinions syndicales du Grand Angle, ambassadeurs et ambassadrices de la parole du personnel, tiennent des discours qui ne plaisent guère à nos dirigeant·e·s.


Ainsi, il n'est plus rare que ces rédacteurs et rédactrices se retrouvent convoqué·e·s après la publication de notre journal d'entreprise afin de s'expliquer au sujet d'un terme utilisé ou d'un article dans son ensemble. Les griefs vont ainsi du mauvais usage de certains mots sensibles jusqu'à la "dangerosité" d'une page complète qui traite du déclin de cette paix sociale tant recherchée.


Pourtant, selon ce que l'on peut entendre de membres du Conseil d’administration, de son Président Michel Balestra et confirmé par notre Directeur général Christian Brunier, nous vivons une époque où l'entente entre la Direction générale et les partenaires sociaux est au beau fixe.


Alors pourquoi, malgré cette paix sociale affirmée, Christian Brunier réagit-il à chaque publication du Grand Angle ?


Nos articles traitent de thèmes d’actualité, dans un contexte parfois tendu selon les phases de négociations, cependant ils sont factuels et relatent les ressentis de nos collègues et reflètent l’état d’esprit des employé·e·s de l’entreprise.


Ces quatre pages dans le Grand Angle ont représenté le vecteur de communication habituellement utilisé par les syndicats pour atteindre efficacement le plus grand nombre d’entre vous et donner un éclairage complémentaire à la communication d’entreprise, toujours dans le respect et la volonté d’être constructif.


Cette liberté syndicale a contribué à améliorer le fonctionnement de l’entreprise et le bien-être des collaborateurs et collaboratrices. Mais ce n’est malheureusement plus le cas aujourd’hui !


En effet, à partir du prochain numéro, la Direction générale exige un droit de regard sur les articles syndicaux avant leur publication afin d’en vérifier la teneur, de demander des corrections, voire d’y accoler un droit de réponse.


L’ensemble des syndicats de SIG s’associe pour rédiger cet article – peut-être le dernier en libre expression de l’histoire du Grand Angle - pour dénoncer cette volonté d’aseptiser nos voix et de filtrer les informations destinées au personnel.


Jusqu’ici les dirigeants de notre entreprise se sont succédé et les partenaires sociaux ont toujours eu voix au chapitre, mais jamais il n’a été question de nous censurer. C’est une grande première !


Ainsi, vous informer étant notre priorité, nous nous réservons la possibilité d’utiliser d’autres vecteurs de communication, d’autres tribunes, qui nous permettront de nous exprimer librement pour défendre et préserver les conditions de travail à SIG.


Assoc.

SC

SSP-SIT

SEA

Frédéric Hiller

François Bulliard

Patrick Brugger

Patrick Schaub

Jérôme Cusin-Rollet

Yves Warpelin

Philippe Rapillard

Daniel Sannicolo

Sébastien Champod

Viviana Bettinelli

Bruno Lagarto

Oscar Sieve

Helga Fracasso

Florence Fontannaz

Manuel Lopez

Véronique Tanerg

Bruno Leemann

Jean-François Jaquier

Valerio De Marco

Philippe Mikes

Susana Milla




14 vues

Comments


bottom of page